On est tous Charlie!

Ce matin, réveil douloureux. Les yeux encore collés aux paupières, d’avoir trop pleuré ou pas assez, d’avoir eu un sommeil agité plein de terreur et d’angoisse, on se rappelle, comme au lendemain d’une catastrophe qui nous a effleuré, on a encore le goût de cendre dans la bouche. La boule au fond de la gorge est encore là. Elle semble avoir enflée. On réalise que ça s’est bel et bien passé. Les mots manquent quand on doit en parler. On a ajouté un Je suis charlie sur Facebook et partout, mais quand il vient le temps d’en parler avec sa voix, tout d’un coup, on tremble, on renifle, on ne s’en sent pas la force. Parce qu’on n’a pas le talent qu’ils avaient ni la moitié de leur courage, mais leur souvenir, leur dessin, leur bouille à jamais gravé dans notre esprit, et ce cri, NON, VOUS N’AVEZ PAS TUE CHARLIE, VOUS N’AUREZ JAMAIS GAGNE, LA LIBERTE D’EXPRESSION VIVRA ÉTERNELLEMENT reste bloqué au fond de notre gorge. Oui il y a de la tristesse en chacun de nous ce matin, quand on réalise qu’ils ne sont plus là, et que c’est un peu comme si ceux qui nous avaient quitté avant, Professeur Choron, François Cavanna, mourraient un peu à nouveau. Alors on réalise que c’est nous, la relève, c’est à nous de nous dresser contre la barbarie et la violence. Parce que le rire continuera, et qu’il sera toujours plus fort que la connerie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s